RAPPEL GRATUIT
Tél.*
Je suis : Un ParticulierUn Professionnel

FrenchMap

Recevez  jusqu'à
3 devis GRATUITS en Défiscalisation Immobilière



*
*
*
*


Choisir son prestataire


Gestionnaire de patrimoine

 

Le Gestionnaire de Patrimoine est un professionnel qui grâce à ses connaissances pointues en droit, fiscalité et finances, propose au client un bilan patrimonial et une stratégie d’investissement.  Il a deux rôles essentiels : analyser et optimiser le patrimoine de son client. Pour cela il doit être capable d’apprécier les tendances des différents marchés, immobiliers ou financiers. Il peut conseiller ou réaliser lui-même des placements financiers pour ses clients et assurer leur suivi. En tenant compte des objectifs visés par l’intéressé : augmenter ses revenus, faire fructifier son argent, assurer sa famille, prévoira sa retraite, constituer un capital, etc…

Son rôle

  • Etablir un bilan patrimonial du client
  • Définir une stratégie en prenant compte les différentes tendances du marché
  • Proposer différents placements : immobiliers, assurances et valeurs mobilières
  • Identifier les risques pour la réalisation des placements

Ses formations et compétences requises

Le gestionnaire de patrimoine doit disposer d’un bac + 5 minimum il peut avoir opté pour différentes formations :

  • Ingénierie et gestion de patrimoine
  • Master pro droit privé spécialité gestion du patrimoine privé
  • Master pro gestion patrimoniale et financière spécialité gestion du patrimoine privé
  • Master pro gestion patrimoniale et financière spécialité management financier

Le plus importants c’est que le gestionnaire de patrimoine doit disposer de connaissances pointues dans les domaines suivants : en économie, en fiscalité, en droit des familles, en immobilier, en assurance et en produits bancaires. Afin de mesurer les risques des opérations de placement proposés et orienter ses clients vers les meilleures solutions. Il doit être à l’écoute de ses clients et très réactifs pour faire face aux changements de situation.

 

Le notaire

Le notaire date et signe les actes de vente d’un bien, de mariage ou de succession. Ainsi il donne à cet acte une valeur juridique qui équivaut à une loi, qui sera imposé aux signataires. Il est le garant de l’authenticité de l’acte ou du contrat.

En droit de la famille, son rôle est important car il s’occupe de la rédaction des contrats de mariage par exemple, de successions et de donations.

En immobilier, il rédige les actes de vente des biens mais aussi il se charge de leur gestion économique : bail commercial, cession de fonds de commerce, etc…

D’autre part, le notaire a un rôle d’informateur et de conseiller. Il doit informer les personnes sur la nature des transactions et l’impact de leurs engagements. Il peut également conseiller des organisations dans la rédaction de contrats et de convention.

 

Le notaire est tenu au secret professionnel, il doit faire preuve d’une discrétion absolue. Il doit être honnête et responsable car souvent des sommes très importantes d’argent passent par leur main. Pour terminer, il doit être pédagogue et de bon conseil pour expliquer au mieux à ses clients la nature des actes et leurs conséquences.

 

Le promoteur immobilier


Le promoteur immobilier est une personne morale, c’est donc une société privée même si c’est le dirigeant qui est souvent appelé promoteur. La promotion peut être faite par la société elle-même ou par une structure juridique adaptée.

Il intervient sur divers secteurs d’activité  tels que des maisons individuelles, des appartements, des résidences, des locaux commerciaux ou encore des parcs d’activité.

C’est à son initiative que la construction des bâtiments est réalisée. Il prend en charge le financement des projets immobiliers et en assure la vente par la suite.

Le promoteur est nécessairement une maitre d’ouvrage, le contraire n’est pas obligatoire.